Le Livre de Gérard coquet


CONNEMARA BLACK
un roman noir de
Gérard Coquet

McCoy, Galway, McMurphy, Clifden, Morrigan, O’Brien, Ler, Fergus, Culan… autant de
noms qui, vu d’ici, fleurent bon l’Irlande, ses lacs et ses paysages fantomatiques. Une contrée
désolée, c’est sûr, et pas toujours très accueillante, il faut bien le dire. Et entre les souvenirs
tenaces des violents affrontements du passé (pas si passé que ça d’ailleurs…), les anciens
indépendantistes de l’IRA légèrement susceptibles et les autochtones un peu ombrageux –
souvent plus rapides à sortir leur pétoire plutôt qu’un « hello » amical –, le climat s’annonce
plutôt rude pour Ciara McMurphy. Ciara est une fille du pays, elle sait d’où elle vient et
pourquoi elle a fui! En remettant les pieds ici, elle sait aussi qu’elle va devoir déterrer de
vieilles histoires et pousser la porte de quelques cimetières… Ici les hommes sont comme leur
terre, coriaces et rugueux ! Ils ont des opinions bien tranchées, des croyances d’un autre âge et
une manière bien à eux de régler leurs problèmes… De façon expéditive et si possible
définitive ! Dans le Connemara, le plomb vole parfois très bas… Heureusement que les
saumons sauvages sont là, vifs et fougueux, pour rappeler à ceux qui l’auraient oublié que la
pêche à la mouche est ici une sorte de culte !

 

Quatrième de couverture
La Connemara Black est une mouche artificielle permettant au pêcheur de ne jamais
rentrer bredouille… C’est également le nom d’un ancien groupe armé de l’IRA, l’Armée
Républicaine Irlandaise. Mais c’est aussi le surnom donné aux filles vivant dans cette
baie, à l’ouest de l’Irlande. Elles sont souvent très belles mais plus revêches à apprivoiser
qu’un poney des tourbières. Ciara McMurphy en est une. Après un mariage raté, elle a
fui la région et s’est engagée dans la Garda, la police locale. Mais lorsqu’une série de
meurtres balaie la ville de Galway, c’est elle que le commissaire Grady choisit d’envoyer
sur ses terres natales afin de surveiller ce qui reste des indépendantistes. Et entre autres le
vieux Zack, un chef de clan, un patriarche qui – entre terres désolées, légendes d’un autre
temps, cimetières abandonnés et ex-combattants de tous bords – veille dans l’ombre…

Mais sur quoi veille-t-il ?

 

 

Brève biographie :
Gérard Coquet est né le jour anniversaire de la mort de Louis XVI… le 21 janvier 1956. Mais il
jure encore qu’il n’y est pour rien. Issu d’une longue lignée de blanchisseurs, il passe son
enfance avec sa jumelle à se cacher au milieu des draps séchés au vent. Puis dans un ordre
aléatoire se succèdent le collège des Lazaristes, un diplôme d’expert-comptable, la guitare
basse et la création de ses premières chansons. D’ailleurs, tout vient sans doute de là,
l’écriture… Après la reprise de l’entreprise familiale, il devient juge consulaire avant de créer
récemment un cabinet d’archi. Ce qui ne l’a jamais empêché d’adorer la charcuterie, le gamey,
le tablier de sapeur et la cervelle de canut ! Sauf bien sûr quand il se ressource en Irlande avec
la pêche à la mouche et la Guinness.

 

ISBN 979-10-92016-92-5
Février 2017
Format NOUVEAUTÉ
140 x 210
344 pages


Commander directement chez l’éditeur:

http://www.polar.jigal.com/?page=liens&p=

Ou sur Amazon :

 

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *